Le 38, un carrefour culturel

 
 
 
Un carrefour culturel pour Genappe

La création d’un « pôle culturel » constitue un des projets majeurs de la majorité. Celui-ci a été marqué par la rénovation de l’ancien hôtel de Ville au 38 rue de Bruxelles pour un montant total de 1 million d’euros dont 350.000 euros financés par la Province du Brabant Wallon. Après un relooking complet, ce bâtiment inauguré en octobre 2017, accueille désormais le Centre culturel, le Syndicat d’initiative et, dans peu de temps, la Maison de Jeunes. Situé à l’avant des Ateliers du Léz’Arts, le 38 poursuit la vocation de devenir un véritable carrefour culturel qui offre au tissu associatif genappien un lieu d’échange et d’expression citoyenne et artistique. Un petit nom pour un grand lieu !

Voilà une belle notion toute symbolique car ce lieu fut, il y a quarante ans, le lieu choisi pour accueillir l’Hôtel de ville des huit villages fusionnés sous la bannière de Genappe.

Ce sera un carrefour comme une charnière car le 4 mai 2018 marque le quarantième anniversaire du Centre Culturel de Genappe après un beau chemin parcouru depuis la fondation du Foyer socio-culturel, annoncée le 4 mai 1978 au Moniteur belge, au lendemain de la fusion des communes. De nombreux projets culturels, sociaux et citoyens ont jalonné avec ou sans succès, avec de vraies questions et des enjeux qui n’ont jamais laissé personne indifférent. Ce nouveau lieu est un cadeau d’anniversaire à la Culture et à la citoyenneté.

Ce carrefour offre de nouvelles voies car aujourd’hui, avec une équipe renouvelée, Emilie Lavaux, directrice du Centre Culturel de Genappe nous propose d’emprunter de nouvelles traverses, de revisiter des voies insuffisamment exploitées, de nous emmener dans une nouvelle aventure dans cette société du 21ème siècle qui nous propose davantage de médias que de liens sociaux, davantage de technologies que d’humains, davantage de mondialisation alors que l’approche locale suscite un nouvel élan, plus que jamais. Voilà un des points forts du 38 et du nouveau contrat programme du Centre Culturel qui se développe autour de la question de l’identité en lien avec autrui, en lien avec les générations et le territoire. Et je voudrais souligner, aujourd’hui, la patience et les efforts réalisés dans la dynamique participative, propulsée par la directrice et son équipe, autour de l’analyse partagée et des enjeux de notre politique culturelle.

Le trente-huit sur son 31

Le 38 est un symbole de collaboration, avec le tissu associatif, les acteurs culturels et les citoyens, permettant de développer une réelle coopération culturelle. Le carrefour est le symbole qui prévaut dans ce dossier. Il prend tout son sens au regard de l’investissement important de la Ville de Genappe et de la Province en étroite collaboration avec le Centre Culturel dans l’infrastructure culturelle du 38, mais également dans une salle de spectacle partagée dans le Monty, lieu animé par le Tof Théâtre ; dans le développement rural au travers du PCDR ; dans l’élargissement du territoire au travers du GAL des Quatre Bras (Groupe d’Action Locale) dans les communes de Villers-la-Ville et Les Bons Villers

Au 38, carrefour culturel, il n’y aura pas de feux rouges, ni feu orange, ni feu vert ! S’Il est vrai que tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin !